Accessoires hammam

Les indispensables : Ils participent tous du rituel de bien-être que constitue une séance de hammam. Saisissez votre serviette et n’en oubliez aucun !

L’installation du hammam : les essentiels

Le générateur de vapeur

C’est le cœur du hammam. Plus grand est votre hammam, plus il sollicite votre machine, dont la puissance est proportionnelle à la taille de votre cabine (1kW pour un volume d’1 m3). Le revêtement conditionne aussi cette puissance (le carrelage exige plus d’énergie que le béton, mieux isolé). Le générateur doit être installé dans un endroit sec et ventilé (donc surtout pas à l’intérieur de la cabine). Certains générateurs effectuent automatiquement une vidange complète après utilisation.

Le tableau de commande

C’est le cerveau de votre installation. À partir de ce boîtier de contrôle vous réglez notamment la température, le taux d’humidité et la durée de la séance. La gamme est large et peut se révéler très esthétique si vous préférez le hammam en mode design, avec une commande sur panneau tactile et des fonctionnalités avancées.

L’adoucisseur d’eau

Relié en amont à votre générateur de vapeur, il est indispensable dans les régions où l’eau est calcaire, car il conditionne la durée de vie de votre générateur. Tous les modèles utilisent un sel de filtrage (à recharger). Les plus robustes sont les plus encombrants : choisissez celui qui correspond strictement au volume de votre hammam.

Les options du hammam : les « plus » confort

Hammam avec éclairage rouge
Eclairage LED rouge pour ce hammam. Réalisation Alpha Industries - Photo DR

L’éclairage du hammam

L’ajustement lumineux doit vous permettre de bien profiter de votre séance de hammam. Les éclairages en spots (encastrables, scellés, en applique) sont adaptés aux conditions extrêmes du hammam (chaleur, 100 % d’humidité) : anti explosion (pas d’halogènes ni d’incandescence), alimenté en très basse tension (12 V avec transfo spécifique), doivent résister à 50°C. L’éclairage LED (discret, esthétique) est de plus en plus utilisé. Cette technique d’éclairage est d’ailleurs le vecteur privilégié de la chromothérapie, procédé qui vous permettra d’associer à votre séance une couleur (rouge pour stimuler, vert pour apaiser, jaune pour énergiser…). Notez que dans tous les cas, l’interrupteur doit être placé à l’extérieur de la cabine.

Diffuseur d'huiles essentielles
Diffuseur d'huiles essentielles Tylö

 Le diffuseur d’huiles essentielles

L’aromathérapie intensifie la détente et participe pleinement du rituel du hammam. Cette véritable pompe à parfums injecte ses fragrances directement dans le tube à vapeur de votre générateur. Si l’huile essentielle d’eucalyptus est la plus indiquée (fraîche et vivifiante, elle est aussi antiseptique), vous pouvez varier les plaisirs (olfactifs) avec des huiles essentielles de citron, de pin ou de romarin. Évitez les produits de qualité incertaine qui se dégradent sous l’effet de la chaleur.

Haut-parleurs pour hammam

Essentiel pour les mélomanes qui souhaitent que leur musique les accompagne jusque dans les vapeurs de la cabine pendant leur séquence relaxation. Relié à une source sonore (chaîne ou tout simplement iPod), le système son doit être résistant à la chaleur et l’humidité. Les modèles courants ne sont donc pas adaptés. De petits haut-parleurs (2 X 75 W, par exemple) suffisent amplement.

Les buses de sorties vapeur

Si elles ne sont pas dissimulées sous un banc ou dans un recoin de votre cabine, ou si vous désirez en ajouter pour bien diffuser la vapeur dans l’espace d’un hammam plutôt grand, tirez parti de leur apparence : aux modèles plastiques, préférez des modèles inox ou chromés par exemple.

Le siège relaxation

Pour optimiser votre passage au bain de vapeur, posez vous pendant une durée équivalente à celle de la séance que vous venez d’achever. Mais où ? De nombreux modèles de sièges relaxant sont disponibles : banquettes à carreler de mosaïques, assises en résine ou bois de teck, sièges avec ossatures aluminium, que vous assortirez bien sûr à la ligne esthétique de votre hammam.

Les soins du hammam : améliorer le bien être

Loofah
Loofah - © Fotolia

Le gommage au savon noir

Rien de tel pour éliminer les peaux mortes et chouchouter votre épiderme. Utilisez le loofah ou loufah, une éponge naturelle issue d’un cucurbitacée exotique (de la famille de la courge), 100 % écologique. Associé au savon noir, il vous prodiguera un excellent gommage exfoliant, à effectuer de haut en bas du corps, en mouvements circulaires. Ne pas savonner le visage (irritant) et se limiter à une fois par semaine, en alternant avec le gant kessa, plus rêche et constitué généralement de matière synthétique (originellement il était en poil de chèvres). Pour exfolier le visage, utilisez des masques, comme le ghassoul (prononcer rassoul), argile dermatologique naturelle qui nettoie en profondeur la peau, mais aussi les cheveux.

Accessoires du hammam
Huile d'argan - © Fotolia

Les cosmétiques régénérants

S’enduire abondamment après une séance, c’est si bon ! Deux produits-miracles à vous conseiller. L’huile d’argan, une huile végétale issue des fruits de l’arganier, très répandu aux Maroc (oui, c’est sur cet arbre que paissent les chèvres) est un produit apaisant et régénérant la peau mais aussi les cheveux et les ongles. Anti-rides performant, il est aussi recommandé contre les vergetures. Plus économique, le beurre de karité, beurre végétal issu d’un arbre d’Afrique, protège la peau du soleil, adoucit et régénère les dermes abimées et redonne brillance aux cheveux.

Lire aussi

Alpha Industries

Projet hammam

Temps pour soi, soin du corps, convivialité : le hammam réunit tous ces avantages pour une expérience hydrothérapique totale…
Hammam contemporain

Choisir son hammam

Traditionnel, contemporain ou combiné : selon le budget et la place dont vous disposez, le « bain maure » s’adapte à vos goûts et vos envies…
Bien utiliser son hammam

Bien utiliser son hammam

Une fois installé, il s’agit de profiter au maximum de votre hammam : voici quelques conseils pour optimiser vos séances dans cet eden vaporeux.