Entretien du hammam

C’est qu’on s’y attache à son hammam ! Pour le garder à son maximum de propreté et le préserver le plus longtemps des caprices du temps, quelques conseils à suivre impérativement.

Nettoyer son hammam

Une cabine hammam nécessite peu d’entretien mais celui ci s’avère nécessaire pour préserver une hygiène irréprochable lors de vos séances.
La chaleur favorise la transpiration, le développement des germes, microbes et champignons qui se transmettent par contact cutané et par inhalation des vapeurs : un cercle vicieux qu’il s’agit d’enrayer en nettoyant soigneusement la cabine avec les produits appropriés.
Pour nettoyer les parois, les banquettes et les sols du hammam, choisissez d’abord des produits qui attaquent le tartre et la moisissure, si possible en action douce (produits certifiés NF ou écolabel européen). Parallèlement à l’aspect durable de cet usage, il faut considérer que les produits industriels (phosphates, métaux lourds comme le plomb ou le mercure) sont ensuite portés jusqu’à vous par la vapeur et la chaleur du hammam.

Produits d’entretien du hammam

En produits naturels et économique, trois options très green

Le vinaigre blanc

Ce produit miracle de nos (arrières) grands-mères revient dans la tendance. À un prix défiant toute concurrence (environ un euro le litre), il combine action détergente (anti-calcaire) et désinfectante (remplaçant idéalement l’eau de javel, irritante). Mélangez-le avec du savon noir ou des huiles essentielles pour limiter son odeur forte (qui s’estompera rapidement grâce à une bonne ventilation). Attention, ne pas utiliser sur du marbre.

Les huiles essentielles

De thym (en rinçage après lavage au savon noir), de lavande (mélangée au vinaigre blanc), d’arbre à thé (mélangée dans l’eau chaude avec du borax)…

Entretien du hammam
Bicarbonate & Vinaigre blanc - © Fotolia

Le bicarbonate de soude

Mélangé avec de l’alcool, du savon noir, du vinaigre blanc ou des huiles essentielles selon votre utilisation.

Certains hammams sont équipés d’une fonction nettoyage automatique pour préserver une cabine saine après chaque séance : un diffuseur (sprinkler, la plupart du temps installé au plafond) libère un produit désinfectant (rechargeable) puis plusieurs rinçage successifs. Référez vous à votre notice si vous disposez d’une telle installation.

Générateur de vapeur
Générateur de vapeur Tylö pour hammam privé

Entretien du générateur de vapeur : sus au calcaire

Prendre soin de son matériel ? Aussi necessaire que de préserver son hygiène ! Pour cela, il faut prévenir les effets négatifs de l’eau dure (très calcaire) fournie dans certaines régions.

Pour traiter correctement cette question, deux solutions :

– Alimentez exclusivement le générateur de vapeur avec de l’eau intégralement adoucie. Les fabricants proposent des adoucisseurs de ce type délivrant une eau à tH 0.

– Si votre système d’alimentation en eau n’est pas équipé d’un adoucisseur, surtout en cas d’eau dure, un détartrage régulier s’impose. Des détartrants dédiés existent, renseignez vous auprès de votre fournisseur. Référez vous à la notice de votre hammam pour déterminer la périodicité de cette opération et le protocole à respecter.

Certains fabricants proposent un contrat de maintenance afin de vérifier le bon état de l’installation technique et assurer le remplacement des pièces usées : la solution idéale pour ne rien oublier et garder votre matériel dans un fonctionnement optimal.

Lire aussi

Accessoires du hammam

Accessoires hammam

Les indispensables : Ils participent tous du rituel de bien-être que constitue une séance de hammam. Saisissez votre serviette et n’en oubliez aucun !
Alpha Industries

Projet hammam

Temps pour soi, soin du corps, convivialité : le hammam réunit tous ces avantages pour une expérience hydrothérapique totale…
Hammam contemporain

Choisir son hammam

Traditionnel, contemporain ou combiné : selon le budget et la place dont vous disposez, le « bain maure » s’adapte à vos goûts et vos envies…