Fonctionnement de la piscine

Contrairement à la construction proprement dite, que personne ne vous demande de maîtriser, il est important de comprendre le principe général de la filtration et du traitement de l’eau. Cela vous aidera à faire les bons choix d’équipement et à gagner du temps sur l’entretien.

Institut de la Piscine
Les piscines sont de plus en plus simples à entretenir grâce aux équipements automatisés. Réalisation Institut de la Piscine - Mondial Piscine à Tours (37) - photo DR

Le principe de fonctionnement est simple. L’eau est aspirée du bassin par les skimmers (ou le débordement), la bonde de fond et la prise balai. Les plus gros débris (feuilles, pétales, insectes…) sont arrêtés par les paniers des skimmers qu’il faut vider régulièrement. L’eau passe par ensuite par la pompe, où le panier du préfiltre va garder les débris de petite taille, puis traverse le filtre où elle dépose ses impuretés fines (poussières, huile solaire, etc). Elle est ensuite, selon les installations, traitée chimiquement et chauffée avant d’être renvoyée dans le bassin par les refoulements. On considère que le volume total de la piscine doit être traité 1 à 3 fois par 24 heures, selon le nombre de baigneurs et la température de l’eau. Le temps de filtration est programmé automatiquement par horloge ou par le coffret électrique. Cela ne doit pas être la nuit, (sauf en période d’hivernage) car la pollution est plus importante la journée, et c’est à ce moment là que la filtration doit faire son travail. On ne laisse jamais une filtration tourner en continu, sauf si une température et une fréquentation excessives ont fait verdir l’eau de la piscine.

Schéma Hayward
Schéma de la filtration, côté bassin et côté local technique, avec les équipements les plus courants. Document Hayward.

1 – Spa (avec buses)
2 – Skimmers (2)
3 – Régulateur de niveau
4 – Bonde de fond
5 – Pompe
6 – Filtre
7 – Pompe à chaleur
8 – Système de traitement de l’eau (ici : électrolyseur)
9 – Projecteurs (2)
10 – Boîtier de connexion projecteur
11 – Prise balai
12 – Robot
13 – Surpresseur (pour robot à pression)
14 – Coffret électrique

Les principaux schémas de circulation de l’eau

On considère que la filtration assure 80 % de l’épuration de l’eau, et les traitements désinfectants et d’équilibre de l’eau les 20 % restants. C’est dire l’importance d’avoir un système de circulation bien conçu et efficace, capable de brasser l’eau partout dans le bassin, pour répartir les produits de traitement et récupérer les impuretés.
L’emplacement des skimmers, des refoulements et de la bonde de fond décident du sens de circulation de l’eau. Les plus courants sont : refoulements sur un petit côté (en fonction du vent dominant) poussant l’eau vers les skimmers de l’autre côté. Pour les piscines longues, c’est le même principe, mais sur les grands côtés (en multipliant refoulements et skimmers). On voit aussi une circulation dite « alternée » en positionnant skimmer et refoulement sur le même bord, et en les inversant sur le bord opposé, pour créer un effet de rotation de l’eau dans le bassin.

L’entretien hebdomadaire de la piscine

Les paniers des skimmers, qui retiennent les débris les plus importants, doivent être vidés régulièrement, en fonction de l’importance de la pollution environnante (arbres, pollens, insectes…). Le panier du préfiltre de la pompe, qui retient les débris de taille plus modeste, doit lui aussi être nettoyé pour rester efficace. Enfin, le filtre, qui retient les plus petits débris doit être lavé environ une fois par semaine. On parle de contre-lavage, ou de back-wash pour les filtres à sable.

Nettoyage du préfiltre

Arrêter la pompe à l’aide de l’interrupteur du coffret électrique. Que la pompe soit en charge ou pas, fermer les vannes d’aspiration (devant la pompe) et de refoulement (après le filtre), ouvrir le couvercle du préfiltre, retirer et nettoyer le panier (à l’aide d’un jet d’eau ou une vieille brosse à dent). Remettre ensuite le panier en place, s’assurer que le préfiltre est plein d’eau, remettre le couvercle, vérifier notamment que le joint du couvercle est bien en place et visser les écrous de serrage ou le couvercle sans forcer, mais suffisamment pour qu’il ne se produise pas de prise d’air. Ouvrir les vannes et remettre la pompe en fonctionnement.

Faire un lavage de filtre à sable

La vanne multivoies comprend six positions : filtre, lavage, rinçage, vidange, recirculation et fermée.

En fonctionnement normal, la vanne est sur l’indication « filtre ». L’eau en provenance de la pompe passe de haut en bas dans la cuve où le sable retient les fines particules. Elle retourne par les crépines du fond purifiée vers le bassin. Après un certain temps de fonctionnement, huit jours en général, ou après un nettoyage au balai aspirateur, les impuretés s’accumulent dans la cuve. Cette indication est donnée par le manomètre dont l’aiguille peut monter vers 1, 1,2 et même 1,3 bars (ou hectopascals). L’efficacité du groupe de filtration diminue, il convient donc de procéder au lavage du filtre de la manière suivante :
– arrêter le fonctionnement de la pompe à l’aide de l’interrupteur électrique.
– mettre la vanne en position « lavage » (« backwash »).
– ouvrir la vanne sur le tuyau de vidange, s’il en existe une et laisser les autres ouvertes.
– remettre la pompe en route. L’eau circule dans la cuve du filtre en sens inverse, de bas en haut, décolmate le sable et les impuretés sont évacuées à l’égout. Le voyant en verre sur la vanne permet de juger de la durée de l’opération (une à quatre minutes environ). Dès que
l’eau devient claire, arrêter la pompe.
– mettre la vanne est position « filtre-égout » (« rinse »).
– remettre la pompe en route pendant environ trente secondes. Cette opération permet de nettoyer les canalisations et de restabiliser le sable.
– arrêter la pompe.
– mettre la vanne en position « filtre » (« filter »), fermer la vanne sur le tuyau de vidange, si elle existe.
– remettre la pompe en route.
Le filtre est propre, la pression au manomètre est retombée.

Les positions de la vanne multivoies

La position « vidange » (« waste ») permet d’évacuer l’eau de la piscine à l’extérieur (égout, drain, fossé…) sans passer par le filtre. Elle est notamment utilisée pour nettoyer le bassin à l’aide du balai aspirateur, en cas d’accumulation importante de matières polluantes dans le fond du bassin. Dans ce cas, il faut bien remplir la piscine. Elle peut également baisser le niveau d’eau si le bassin est trop plein, à la suite de pluies, par exemple. Mais il vaut mieux en profiter pour laver le filtre très longtemps.
La position « recirculation » (« recirculate ») permet de renvoyer l’eau du bassin au bassin sans passer par le filtre, pour utiliser notamment des jeux d’eau (fontaines, cascades…).
La position « fermée » (« closed ») est utilisée lors du nettoyage du préfiltre (voir ci-dessus). Important : ne jamais manœuvrer la vanne multivoies sans avoir, au préalable, arrêté la pompe de filtration.
Le lavage du filtre consomme, suivant son importance, 400 l à 1000 l. Ne pas hésiter à refaire le niveau de la piscine si nécessaire.

Faire un lavage de filtre à diatomées

Les diatomées forment une poudre très fine de sédiments siliceux. Cette poudre est introduite par un skimmer dans le circuit hydraulique et vient se fixer sur des supports dont le filtre est équipé. L’eau passe à travers les diatomées qui l’épurent et la rendent parfaitement limpide avant son retour dans la piscine.
Au bout d’un certain temps, survient une augmentation de pression (1,4 à 1,6 bars) visible sur le manomètre qui indique que le filtre est encrassé. Alors, le lavage du filtre est analogue à celui du filtre à sable. Arrêt de la pompe, mise de la vanne multivoies en position lavage tant que l’eau sort sale dans le voyant de contrôle, arrêt de la pompe, passage à la position rinçage, vision du voyant, arrêt de la pompe, repassage à la position lavage, arrêt de la pompe, passage à la position rinçage, le tout environ 7 fois. Le juge est le voyant de contrôle, présent sur la vanne multivoies, qui vous indique si toutes les diatomées ont été enlevées. Ensuite, on passe en position filtration, la pression au manomètre est retombée. On injecte la quantité de diatomées nécessaires dans le skimmer.

Important : ne jamais manœuvrer la vanne multivoies sans avoir au préalable arrêté la pompe de filtration.

Lire aussi

Analyse de l’eau

Pour garder une eau claire et saine, il faut choisir un traitement désinfectant adapté aux particularités de votre piscine, et savoir maintenir l’équilibre de l’eau. C’est lui qui vous permettra de traiter moins, et de façon plus efficace votre eau de baignade.

Mondial Piscine

Traitement de l’eau

L’eau d’une piscine est traitée mécaniquement par la filtration et chimiquement par un ou plusieurs traitements. Ils ont tous leurs avantages, mais ne s’adaptent pas forcément à tous les revêtements et à toutes les eaux.

ideas-piscine-poolgom

Nettoyage de la piscine

Une piscine demande un entretien peu contraignant, mais régulier. Si les robots s’occupent de nettoyer fond et parois, il faut maintenir la ligne d’eau propre, et prendre soin de son revêtement.