Les piscines d'intérieur

Pour ceux qui souhaitent se baigner toute l’année, indépendamment de la météo et sans même avoir à mettre le pied dehors, la piscine d’intérieur est la solution idéale. Elle est techniquement plus complexe et donc plus coûteuse, mais sera souvent amortie par une utilisation plus intensive.

Aqua System (78)
Construit pour la piscine, le bâtiment intègre des puits de lumière et de larges ouvertures qui donnent sur le jardin. Architecte : SKP Architecture - Réalisation : Aqua System (78), groupement l’esprit piscine - photo Philippe Leroy.

Nager 12 mois par an

Dans les régions peu ensoleillées, fraiches (montagne notamment) ou pluvieuses, une piscine d’extérieur ne servira que 2 ou 3 mois l’été. Le reste du temps, soit l’eau sera trop froide, soit la météo sera décourageante. Les équipements type abris, chauffage, et volets automatiques peuvent augmenter la température de l’eau, mais s’il pleut, à moins d’un abri d’une hauteur suffisante, il sera difficile de se baigner. Le climat est la première raison du choix de d’implanter une piscine d’intérieur. D’autres raisons peuvent jouer, comme une utilisation sportive et fréquente, (y compris l’hiver donc), et certaines maisons qui ont peu ou pas de jardin, ou avec des vis-à-vis que l’on souhaite neutraliser. Dans tous les cas, la construction d’une piscine d’intérieur est soumise à l’obtention d’un permis de construire.

Steel and Style
Le bassin inox de 25 m de long a pris sa place sous une verrière zénithale qui lui apporte une lumière changeante. Réalisation Steel and Style à Canéjan (33).

Implanter sa piscine dans un bâtiment existant

L’idée d’une piscine d’intérieur nait bien souvent d’un espace libre et inutilisé, un bâtiment annexe, une petite dépendance ou un sous-sol. Cela tombe bien, car la piscine d’intérieur doit avoir un volume dédié, qui sera traité pour supporter l’humidité. La taille de la piscine sera fonction de celle de la pièce. Le bassin doit laisser place à des plages où l’on peut se tenir et circuler confortablement. La hauteur sous plafond doit être suffisante pour éviter la sensation d’écrasement, mais pas excessive car cela rendrait le volume difficile à chauffer. La possibilité d’ouvrir largement vers l’extérieur est un plus, soit avec une multiplication de fenêtres, soit avec des baies coulissantes. Les parties vitrées en toiture, quand elles sont possibles, amènent une lumière zénithale et un contact visuel avec le ciel. Certaines piscines d’intérieur bénéficient de grandes ouvertures coulissantes qui leur permettent presque de devenir des piscines extérieures aux beaux jours. Cela dit, un sous-sol peut également accueillir une piscine, avec un traitement de l’air adapté et un éclairage bien pensé.

Carré Bleu Agrétec
Les plages en Travertin et les piliers en pierre participent à l'élégance de la construction. Réalisation Carré Bleu Agrétec à Artigues près Bordeaux (33) - Architecte : M. Massie, Agence de l’Arsenal - Photo François Deladerrière

Construire une extension et sa piscine

Si on ne possède pas d’espace bâti disponible, et que l’on a l’autorisation de créer de la surface de plancher, on peut créer piscine et extension en même temps. L’avantage sera d’avoir un bâtiment conçu dès le départ pour son usage final, et techniquement, il est souvent bien plus simple de construire que de rénover. Taille, forme, options, vous pourrez tout choisir, sans avoir à vous adapter à des contraintes existantes. Un architecte et un piscinier sauront vous conseiller sur l’implantation du bâtiment, pour qu’il soit un atout supplémentaire pour la maison comme pour le jardin. Les ouvertures pourront être créées sur mesure (zénithales, coulissantes, escamotables…) pour que la piscine communique largement sur l’extérieur aux beaux jours.

Carré Bleu CERALP
Ce couloir de nage de 12 m de long se sépare en deux bassins l'hiver. Réalisation Carré Bleu CERALP à Moirans (38) - photo François Deladerrière

Piscine intérieur/extérieur

Pour les budgets confortables, il existe aussi l’option piscine intérieur/extérieur. Il s’agit d’une piscine dont une partie est dans la maison et l’autre dans le jardin. Elle est séparée par une cloison dans le bassin, et une paroi vitrée au-dessus de l’eau. En version hiver, l’eau du bassin intérieur est chauffée et la pièce devient une piscine d’intérieur classique. En version été, les cloisons s’ouvrent et restituent son volume entier à la piscine, qui aura une partie au soleil et l’autre à l’ombre. Ce type de réalisation demande un piscinier exprimenté, car il faut gérer les particularités techniques du bâtiment, de la piscine, des séparations, et une filtration plus complexe.

Une réalisation technique

Pour protéger le bâtiment, on privilégiera des matériaux résistants à l’humidité et isolants (température et accoustique). Il doit également faire l’objet d’un traitement de l’air spécifique. La déshumidification est primordiale, ainsi que le chauffage de l’air. Il existe de nombreux équipements de déshumidification et de chauffage, que l’on choisit en fonction du volume de la pièce et du rendu visuel que l’on souhaite. Cela va d’un appareil que l’on pose contre un mur aux systèmes de grilles quasi invivibles qui vont renouveler l’air en toute discrétion.
Pour diminuer les problèmes dus à l’humidité, on conseille de recouvrir la piscine, quand elle n’est pas utilisée, par une couverture, un volet automatique ou un fond mobile (tant qu’on y est, hein…)

Les options

Encore plus que pour les piscines d’extérieur, on sera attentifs aux détails, comme l’éclairage (de la pièce et du bassin), qui permettra d’en profiter de jour comme de nuit. Les matériaux et les couleurs seront choisis pour favoriser l’impression de douceur et de cocooning. Quelques fauteuils ou transats sont les bienvenus pour se poser près de l’eau. Si l’espace vous le permet, un spa, un sauna, un hammam ou un équipement sportif peuvent venir compléter cet espace dédié au plaisir et au bien-être.

Euroservice Piscines
L'importance de la surface vitrée du bâtiment offre une vision dont on profite de l'extérieur comme de l'intérieur. Réalisation Euroservice Piscines

Lire aussi

idees-piscine-bioteich

Les piscines naturelles

On les appelle aussi baignades biologiques, naturelles ou piscines biologiques. Elles ne disposent ni de groupe de filtration, ni de traitement chimique de l’eau, et s’appuient sur les plantes et les bactéries pour autoépurer l’eau, sur le principe naturel du lagunage.

idees-piscine-piscines-35

Le budget piscine

Avec l’élargissement de l’offre, les budgets achat et installation varient fortement selon le type de piscines. De la piscine hors-sol à la réalisation de prestige, l’écart est énorme. Mais il est possible de dégager des budgets moyens selon les techniques de construction.

piscines vues du ciel

Bien choisir son pisciniste

Environ 2600 piscinistes (ou pisciniers, car les deux se disent) se partagent un marché de construction annuel de 28 000 nouvelles piscines (enterrées) et 20 000 piscines hors-sol. Voici les conseils pour faire le bon choix.