Bien utiliser son spa

Heureux (ou futur) propriétaire d’un spa, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour profiter au maximum des bienfaits que vous procurera votre nouvelle installation.

Avant tout, le spa n’est pas une baignoire. Pour éviter la prolifération bactérienne, il est préférable de prendre une douche avant de s’immerger dans son spa.

Spa encastré Sylver
Spa Sylver 803 encastré. Réalisation Blue Lagoon Spas - Photo DR

Quelle est la température idéale pour l’eau du spa ?

La température de l’eau d’un spa peut varier de 32 à 38 °C en fonction des préférences de chacun et des conditions climatiques.
Les spas programmables ont un réglage par défaut de 20min à 37 °C. À chaque degré enlevé on peut prolonger la séance de 10 minutes. Ex : 30min à 36°C, 40min à 35 °C, etc.

À l’inverse, évitez les séjours prolongés dans une eau à 38 °C et plus. En effet, des problèmes de palpitation cardiaque et de circulation peuvent survenir.

On peut aussi choisir la température du spa en fonction des conditions climatiques :

Température du spa en hiver

Pour un spa situé à l’extérieur, on aura tendance à préférer une température de 37-38 °C. En plein été on appréciera une eau à 33 °C-35 °C.

Pour éviter tout risque d’hyperthermie, notamment pour les enfants, un spa réglé à 36 °C est synonyme de sécurité.

Bon à savoir : Pour un confort optimal, l’air mélangé à l’eau et projeté via les buses d’hydromassage gagne à être chauffé. Dans le cas contraire on peut ressentir une légère sensation de fraicheur, incommodante pour certains. Cependant cette option n’est pas proposée sur tous les spas.

Combien de temps peut-on rester dans un spa ?

Minimum : 15min – Idéal : 20min – Maximum : 40min

Pour un effet remise en forme, une séance de 20 minutes est idéale. Au-delà vous serez très relaxés, mais un peu ramollis.

L’idéal serait de commencer par une séance d’hydromassage profond (en ciblant selon les besoins la détente musculaire ou la stimulation de la circulation sanguine) et de terminer par le massage de relaxation que procurent les bulles d’air propulsées depuis le fond du spa.
Certains spas proposent des programmes préenregistrés. Les tester permet de savoir ce qui convient le mieux à chacun et de créer son programme personnalisé par la suite.

Spa et santé

Lutter contre le stress

L’hydromassage ainsi que la sensation d’apesanteur procurée par le fait de flotter au milieu des microbulles sont de puissantes armes anti stress. Sachant que le stress est à l’origine d’un nombre croissant de pathologies, on peut affirmer qu’avoir un spa chez soi est un merveilleux moyen de lutter contre le déficit de la sécurité sociale.

Spa et récupération musculaire

Parmi les bienfaits du spa, il y a notamment une meilleure récupération après le sport, adieu courbatures et crampes du lendemain. Avoir un spa c’est comme un kiné à domicile, en moins bavard. Non seulement l’hydromassage favorise la récupération musculaire et diminue l’inflammation, mais en plus il stimule la production d’endorphines, hormones du bien-être aux propriétés antalgiques. Si votre spa possède une option aromathérapie, associez aux jets massants les huiles essentielles suivantes : gaulthérie + romarin et/ou eucalyptus citronné*.

Le spa pour mieux dormir

Vos nuits sont trop courtes et votre sommeil de mauvaise qualité ? Vous pensez manquer de temps pour utiliser votre spa ? Sachez que 15 minutes dans l’eau chaude de votre spa, une heure et demie avant le coucher, suffisent à améliorer la qualité du sommeil.
Astuce : réglez la température de l’eau à 35°C. Cela abaissera la température du corps et facilitera un endormissement rapide. Huiles essentielles à associer à une séance apaisante : lavande et petit grain bigarade, ou encore camomille et néroli*.

Détente dans un spa
Jeune couple qui se détend dans un bain à remous - Fotolia
L’hydromassage
Jet d'eau d'hydromassage - Fotolia

Hydromassage ou massage dans l’eau : un allié anti cellulite

En stimulant la circulation sanguine et lymphatique, l’hydromassage  lutte contre la peau d’orange et les capitons. Drainage et stimulation du retour veineux ont aussi un effet jambes légères.
Si votre spa dispose d’une option aromathérapie essayez ces synergies d’huiles essentielles contre la cellulite : cèdre et pamplemousse, ou bien lavande, ylang-ylang, et pamplemousse, à parts égales*.
L’huile essentielle de pamplemousse, présente dans ces deux recettes, a également des vertus anti courbatures.

Le spa contre le diabète

Les diabétiques croient souvent que le spa ce n’est pas pour eux. Pourtant, à condition de ne pas avoir de plaies au niveau des membres inférieurs, les personnes qui souffrent de diabète de type 2 peuvent tirer parti de la pratique du spa. En effet le séjour prolongé dans l’eau chaude d’un spa fait baisser la glycémie et la tension artérielle.

Les contre-indications du spa

Le spa est déconseillé aux personnes qui souffrent de pathologies de la circulation sanguine.
Femmes enceintes, personnes cardiaques, enfants : attention à la température !
Attention à l’abus d’alcool : risque de noyade.

*Testez toujours les huiles essentielles diluées dans un peu d’huile au creux du coude pour écarter tout risque d’allergie. Certaines huiles essentielles sont absolument contre indiquées en cas de grossesse. Si vous êtes enceinte, renseignez-vous avant d’utiliser des huiles essentielles.

Lire aussi

Gant de nettoyage pour spa

Entretien du spa

Le spa est synonyme de bien-être et de relaxation, mais niveau hygiène aucun relâchement n’est autorisé : pas question qu’il devienne un nid à microbes…
Couverture de spa de nage

Accessoires spa

Ca y est vous avez choisi ou installé votre spa. Reste maintenant à sélectionner les accessoires qui le rendront unique…
Spa portable Carré Bleu

Projet spa

Dans l’imaginaire collectif, installer un spa chez soi c’est comme s’offrir un voyage de rêve ou un séjour en palace : luxe, calme et volupté assurés.