Choisir son spa

Choisir son spa c’est certes une question de prix, mais pas seulement. Cela dépendra aussi de vos désirs, de votre environnement et de votre mode de vie, et avant de savoir quelle marque de spa choisir, il faut regarder les différents types de spas qui existent. Petit tour d’horizon…

Le spa gonflable : pas cher et peu encombrant

Son prix est son premier argument de vente : à partir de 400 euros, c’est le spa le plus accessible.
Utilisable dehors comme dedans, le spa gonflable ne nécessite pas l’intervention d’un technicien. Le système de filtration, de chauffage, et de jets est intégré. Pas besoin de local technique non plus, le gain de place peut-être déterminant pour ceux qui disposent d’un espace réduit.
Poids plume : avec ses 50 kilos en moyenne, le spa gonflable a les inconvénients de ses avantages car léger et facile à installer, il est aussi plus fragile que les autres. S’il est utilisé en extérieur il ne supportera pas bien les intempéries et il sera préférable de le démonter pour l’hiverner.

Le spa gonflable a un petit défaut : les jets sont imprécis et on est plus proche du bain bouillonnant que d’un hydromassage pour détente musculaire profonde. Mais entre la chaleur de l’eau et les bulles qui vous donnent l’impression d’être une fraise dans une coupe de champagne, difficile de ne pas se relaxer.

Spa gonflable Intex Pure Spa - Photo DR

Attention : comme tous les spas portables le spa gonflable exige un sol régulier, plat et ferme. Préparez bien le terrain avant de l’installer, et vérifiez toujours que le sol supportera le poids du spa et de l’eau qu’on y ajoutera (1 m3 d’eau =1000 l =1tonne).

Spa portable Lagoon Bay
Spa portable encastré Lagoon Bay. Réalisation Blue Lagoon Spas - Photo DR

Le spa portable : rigide, extérieur, 2 places, 4 places… tout est possible !

Comme le précédent, c’est un spa hors sol, mais en dur. Il se pose tout simplement à l’endroit choisi et peut être déplacé en fonction de vos envies et des saisons. Pas besoin d’installateur pour mettre en marche votre spa portable. Il suffit d’avoir accès à une prise électrique et à une arrivée d’eau. La cuve du spa intègre tous les équipements techniques, mais il faut pouvoir y accéder. Pensez-y avant d’installer votre spa portable. Certains sont spécialement conçus pour les petits espaces et s’adaptent dans des angles.

Lequel choisir ? Pour ce qui est des matériaux, les spas portables peuvent être en acrylique ou en polyéthylène, mais aussi en bois. On peut également choisir l’aspect du revêtement extérieur. Ils peuvent être carrés, rectangulaires, ronds, octogonaux, voire en triangle pour les spas d’angle. Certains intègreront différentes hauteurs d’assise, sans oublier de nombreuses options : chromothérapie, aromathérapie, système audio.

Pour ce qui est de la place, on trouve des spas portables accueillant de 2 à 12 personnes. Conçus pour durer, les spas portables extérieurs ont simplement besoin d’un couvercle (ou d’une couverture) pour supporter les intempéries, ainsi qu’un entretien régulier . Les spas portables offrent une infinité de possibilités et de tarifs : de 2000 à 17000 euros, en moyenne.

Le Softub : un spa unique en son genre

Souvent classé par erreur dans les spas gonflables, il est en fait rigide et réellement portable grâce à son poids de 20 kg à vide et à sa forme ronde.
Il est spécialement conçu pour l’extérieur (été comme hiver) et peut être encastré ou hors-sol. La structure est en mousse Polybond et le revêtement extérieur est en vinyle de qualité marine traité anti-UV (5 coloris au choix).

Spa gonflable

Le revêtement intérieur est un liner (coloris beige nacré) conçu pour résister à des températures d’eau élevées.
Le Softub peut être agrémenté de mobiliers spécialement conçus, ronds ou carrés, pour s’intégrer dans tous les styles d’espaces du quotidien.
Un autre avantage est qu’il n’est pas nécessaire de prévoir un espace technique ou branchements et raccordements spécifiques. Aussitôt livré aussitôt installé.

Le bain nordique : un spa extérieur en bois

Ce spa portable a ceci de particulier qu’il est, conformément à la tradition scandinave, fait de planches de bois cerclées, exactement comme un tonneau. Il est chauffé à l’aide d’un poêle à bois situé à l’intérieur ou à l’extérieur du bain ce qui permet de le placer loin de toute installation électrique. Les modèles traditionnels ne comportent donc ni filtration ni jets massants, mais les fabricants de bains nordiques proposent de plus en plus d’équipements de spas classiques en option ainsi qu’un revêtement intérieur en fibre de verre.

Bain nordique en bois
Bain nordique. Réalisation Storvatt - Photo DR
Spa encastré
Spa encastré en mosaïque. Réalisation Carré bleu - Photo DR

Spa encastrables ou enterrés : du sur-mesure pour une intégration parfaite

Ils ont une allure folle : affleurant au raz du sol, ils s’intègrent parfaitement dans un environnement dédié au bien-être et au bon goût. En plus ils sont faciles d’accès : pas besoin d’escalier.

Offrant les mêmes options que les spas portables, les spas encastrables ou enterrés peuvent en plus être totalement personnalisables : taille, forme, matériaux, jets… du sur mesure. Les matériaux utilisés pour le revêtement intérieur vont du liner à la mosaïque en passant par l’acrylique ou la pierre.

Le spa enterré le plus luxueux mais aussi le plus pratique est sans doute le spa à débordement. Avec son système de filtration continue de l’eau en surface il évite aux impuretés de tomber au fond du bassin.
L’installation sera certes plus complexe que pour un spa portable et il faudra prévoir des travaux (cuve à creuser en extérieur, habillage de la pièce en intérieur) ainsi que de la place pour un petit local technique, comme pour une piscine.
Fort logiquement en raison du travail de mise en place, les spas encastrés ou enterrés sont en moyenne les plus onéreux (de 3000 à 30 000 euros).

Spa dehors ou dedans ?

C’est la question subsidiaire… et capitale. Pour installer un spa à l’intérieur il y a trois conditions incontournables :

  • un minimum de place pour accéder au bloc technique intégré dans le spa portable ou pour installer un local technique en cas de spa encastré.
  • Une aération impeccable pour éviter les dégâts liés à l’humidité.
  • Un sol capable de supporter le poids du spa et de l’eau.

Si votre spa est à l’extérieur et que vous rêvez d’en profiter au cœur de l’hiver, vous pouvez investir dans un abri. Il peut être rigide (très agréable, le chalet en bois avec baie vitrée), amovible ou semi-amovible. Très chic, le gazebo, sorte de petit kiosque, permet quant à lui de profiter d’un spa extérieur en se protégeant des rayons du soleil.

Spa de nage
Spa de nage. Réalisation Aquazzi - Photo DR

Cas particulier : le spa de nage

Portables ou enterrés, les spas de nage sont les derniers arrivés sur le marché. Parfaits pour ceux qui souhaitent garder la forme en toute saison mais manquent de place pour une piscine, ils fonctionnent selon le principe de la nage à contre courant, la puissance des jets permettant de nager sur place. Comme ils sont profonds on peut aussi y pratiquer l’aquagym.
Certains sont également équipés de sièges pour profiter des bienfaits de l’hydromassage après l’effort, ou encore d’un deuxième bain séparé pour deux températures différentes. La taille conséquente et la multiplicité des options ont un prix : de 7000 à 50 000 euros.
Pour en savoir plus, découvrez notre article dédié.

Lire aussi

Détente dans un spa

Bien utiliser son spa

Heureux (ou futur) propriétaire d’un spa, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour profiter au maximum des bienfaits que vous procurera votre nouvelle installation…
Gant de nettoyage pour spa

Entretien du spa

Le spa est synonyme de bien-être et de relaxation, mais niveau hygiène aucun relâchement n’est autorisé : pas question qu’il devienne un nid à microbes…
Couverture de spa de nage

Accessoires spa

Ca y est vous avez choisi ou installé votre spa. Reste maintenant à sélectionner les accessoires qui le rendront unique…