Construction, Experts

Paroles d’experts : l’étanchéité des piscines

Le choix du revêtement d’étanchéité est un élément clé dans la réalisation d’une piscine. Il est essentiel de savoir choisir le revêtement adapté à la réalisation et de connaître les points de vigilance lors de sa pose. D’autre part, il faut détailler les avantages et inconvénients du revêtement aux clients avant de prendre une décision. Les conseils défaillants ou absents sont de plus en plus mis en cause dans les expertises.

 

Comment choisir le revêtement de la piscine ?

Il doit répondre à plusieurs questions :

– Quel revêtement pour quelle structure de la piscine ?
– Est-t-il compatible avec les équipements utilisés ?
– Quelle est sa durée de vie moyenne ?
– Quel est son prix de revient ?
– Quelles compétences sont nécessaires pour sa pose ?
– Quels sont les points de vigilance ?

Correspondances structures / types de revêtements d’étanchéité

Revêtements indépendants d’un support non étanche

Liner ou Membrane Armée

– Structures béton coulé
– Structures béton projeté
– Coffrages modulaires
– Panneaux modulaires

Liner seulement

– Piscines bois
– Piscines hors sol

Revêtements dépendants d’un support étanche

Fibres polyester+ gel coat

– Coques polyester étanches
– Structures béton étanches

Carrelage mosaïque enduits et peintures

– Structures béton étanches

Compatibilité avec les équipements et l’environnement de la piscine

Terrassement et drainage

La prise en compte de la nature du terrain et de son drainage sont des préalables à l’installation de la piscine. Les eaux extérieures ne doivent pas pouvoir s’infiltrer sous le revêtement quel qu’il soit.

Chauffage de l’eau de la piscine

Limites d’utilisation des revêtements

– Liners : température maxi 28° (Sauf liners renforcés 33°)
– Membranes armées : Fortes températures (Piscines intérieures)
– Polyester+Gelcoat : Fortes variations de températures
– Carrelages-Mosaïques : Fortes variations de températures
– Enduits et peintures : Fortes variations de températures

Traitements de l’eau

Liners-Membranes armées-Gelcoat-Enduits-Peintures

Chlore actif :  entre 0.4 et 1.4mg/l
pH : entre 6.9 et 7.4
TAC :  Entre 8° et 14° F

Carrelages-Mosaïque : moins sensibles

Abris et piscines intérieures

Il faut éviter les liners standards qui résistent mal aux fortes températures et aux variations de l’équilibre de l’eau auxquels sont soumis les abris et piscines intérieures.

 

Durée de vie et prix moyens des revêtements

Durée de vie moyenne et budget moyen (fourniture + pose) pour une piscine 4 x 8 m

– Peinture : 5 ans / 1500€
– Gelcoat (sur polyester) : 10 ans / 3000€
– Liner standard 75/l00e : 10 ans / 1800€
– Membrane armée 150/l00e : 20 ans / 3500€
– Carrelage-Mosaïque : 50 ans / 6000€

Compétences nécessaires pour la pose et points de vigilance

Tous les revêtements doivent être posés par des professionnels. Chaque revêtement a ses spécificités de pose :

Liner et membrane armée

Le support doit être sec, sain, propre et le plus lisse possible.
Le support doit également être perméable pour permettre aux condensats générés par les différences de températures entre l’eau du bassin et le support de s’évacuer sous le bassin. Un feutre anti bactérien peut être intercalé entre la structure et le liner pour atténuer les petites imperfections du support.

Points de vigilance :

Attention aux dimensions du liner fabriqué en usine lors de la prise de cotes du bassin.
En cas de remplacement de liner, répartir un produit biocide sur toute la surface du bassin pour éviter la prolifération de bactéries qui pourraient endommage r le liner.
La pose du liner ne peut se faire que lorsque la température extérieure est comprise entre 15° et 30°.
La découpe et l’étanchéité des pièces à sceller (Skimmers, bonde de fond, refoulements, prise balai) requièrent une attention particulière.
La tension du liner pendant le remplissage du bassin est essentielle pour éviter toute apparition de pli.
En ce qui concerne la pose de membrane armée, penser aux retraits de dimensions nécessaires pour éviter les plis et obtenir une belle finition.
Soigner l’étanchéité et l’esthétique des soudures des différentes jonctions de panneaux.

Coque polyester et gelcoat

La coque est livrée finie sur le terrain du client.
Il faut veiller à ce que la coque ne subisse aucun choc ou rayure pendant le transport et la pose.
Le terrassement, la préparat io n et la pose de la coque devra respecter strictement le cahier des charges du fabricant pour évit er toute déformation pendant la pose qui pourrait engendrer dans le futur des fissures dans la coque.

Point de vigilance :

Attention aux gravillons utilisés pour le remblaiement périphérique qui peuvent être projetés à l’intérieur de la coque pendant leur mise en œuvre !

Carrelages – Mosaïques – Enduits – Peintures

La pose de carrelage de mosaïque (pâte de verre), d’enduit et de peinture ne peut être faite que par un professionnel spécialisé dans ce type de pose. L’étanchéité du bassin n’est pas assurée par le revêtement mais par un« cuvelage étanche» mis en œuvre sur la structure.

Points de vigilance :

Le choix de ce type de revêtement de la piscine sera conditionné par l’absence de risque de mouvement de terrain lié soit à la nature du sol soit à des risques sismiques.
Attention à l’étanchéité des points singuliers lors de la pose du cuvelage:

– Pièces à sceller
– Escaliers intérieurs et jonctions escaliers extérieurs

Attention aux joints entre les carrelages et la pâte de verre qui seront réalisés obligatoirement avec des produits agrées, étanches et résistant aux agressions de l’eau chlorée (résines epoxy).

Les problèmes de revêtement les plus fréquents

Les principaux désordres constatés en expertise sont :

Des fuites d’eau dues :

– à des liners mal ou trop tendus qui se rompent
– à des défauts d’étanchéité des pièces à sceller
– à une pose de cuvelage non étanche
– à des joints de carrelage non étanches
– à des soudures de membranes armées mal faites
– à des fissures du carrelage ou de la mosaïque
– à des fissures liées à des mouvements de la coque polyester

Des plis sur le liner dus :

– à une température de l’eau trop élevée pour le liner
– à des infiltrations d’eaux extérieures sous le revêtement
– à un support en béton étanche sous un liner

Les clients veulent une piscine qui soit personnalisée, au meilleur prix, sans souci et sans entretien.
Le professionnel doit conseiller et orienter son client vers la solution qui conciliera les souhaits du client et les contraintes techniques, pour éviter tout risque de problème futur. Attention ! Le devoir de conseil du professionnel est de plus en plus mis en cause dans les expertises.

Gérard Huet
Expert Judiciaire – Piscines – Spas

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.