une piscine flottante.
Pisciniers, Réseaux, Tendances

La Mobipool, Trophée FPP 2015 de l’innovation

Astucieuse et inédite, cette piscine flottante a été créée par Desjoyaux Piscines en exclusivité mondiale. Simple à monter, elle s’installe sur un plan d’eau et permet d’offrir une baignade sécurisée aux hôtels, collectivités ou particuliers. Une innovation à très fort potentiel.

Mobipool - Photo DR

Mobipool – Photo DR

Les trophées FPP 2015 ont récompensé dans la catégorie innovation la Mobipool, une piscine flottante d’un nouveau type. Nous avons interrogé Djamel Tabti, responsable des piscines collectives et de la Mobipool chez Desjoyaux.

AP : Comment est née la Mobipool ?

JT : C’est Pierrre Desjoyaux (frère de Jean-Louis, PDG du groupe et de Catherine, DG), qui vit en Asie, qui en a eu l’idée et qui a développé ce produit. Plusieurs Mobipool ont été installées en Asie, et fonctionnent en ce moment, et plusieurs projets sont en cours de discussion en Europe. Nous en avons également une en cours d’installation sur le site du siège de piscines Desjoyaux à la Fouillouse.

AP : A quelle réglementation doit-elle obéir ?

JT : C’est bien là tout le problème. Les réglementations françaises veulent nous faire rentrer dans une case, on a le choix entre piscine collective et baignade aménagée, (et les règles sont différentes), or c’est un nouveau concept de baignade, qui ne rentre dans aucune de ces cases. Nous devrions peut-être créer une troisième catégorie pour la normaliser. Nous sommes en discussion avec l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) depuis 6 mois. Nous faisons notre possible pour obtenir un agrément, mais les discussions avec l’administration prennent du temps.

AP : Quel est le concept de la Mobipool ?

JT : Des pontons en aluminium sont assemblés et assurent la flottaison de l’ensemble de la structure. Sous l’eau et sur tout le tour du bassin, des barres en inox qualité marine, positionnées tous les 1,50 m, ainsi qu’un treillage inox constituent la structure du bassin proprement dite. Une poche en pvc armé aux dimensions vient se clipser sur un rail périphérique. Une fois le ou les blocs de filtrations fixés, la poche est remplie d’eau et vient prendre appui sur la structure en inox. Ensuite, on gère le fonctionnement et on travaille l’esthétique de l’ensemble comme ceux d’une piscine classique.

AP : En quoi est-elle mobile ?

JT : Les pontons comme la structure inox sont déboulonnables. On peut la démonter en une journée pour une installation sur un autre site. Mais on peut également la déplacer sur le plan d’eau en la laissant intacte, et l’arrimer à un autre point ferme. Son système de pontons permet aussi de faire évoluer la réalisation, en ajoutant des espaces à volonté (restauration, aire de détente…), reliés à la piscine par des pontons passerelles. Nous avons d’ores et déjà de nombreuses collectivités intéressées par cette piscine flottante, qui attendent l’agrément de l’Anses, mais aussi beaucoup de demandes émanants de particuliers.

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.