La reprise se confirme pour le marché espagnol de la piscine
Economie, Marché et réglementation

La reprise se confirme pour le marché espagnol de la piscine

Avec une augmentation des ventes de plus de 8 %, et l’installation de 11 000 nouvelles unités au cours du 1er semestre 2015, soit 10 % de plus que pour la même période en 2014, il semble que la reprise se confirme dans le secteur espagnol de la piscine.

De plus, les entreprises ont misé sur le renouvellement ou la rénovation du parc existant, ce qui représente aujourd’hui 80 % des ventes du secteur, d’après l’Asofap (Association espagnole des professionnels du secteur Piscine) et constitue une opportunité de taille, puisque 60 % des piscines espagnoles ont plus de 10 ans et un équipement souvent rudimentaire.

Un marché espagnol de la piscine en plein croissance

Si cette progression se maintient en 2015, le président de l’Asofap, Pedro Arrebola, prévoit la construction de 18 500 nouvelles piscines résidentielles, soit 12 % de plus qu’en 2014. Ces prévisions consolident le scénario de croissance positive amorcée lors du dernier exercice, avec l’incorporation au parc espagnol de 16 800 nouvelles piscines privées – le double du chiffre annuel de 8 000 piscines au moment le plus dur de la crise – et le secteur a augmenté son chiffre d’affaires de 6 % par rapport à 2013.

Selon la dernière étude de l’Asofap et du salon Piscina & Wellness Barcelona, 91,4 % des piscines espagnoles sont pleines toute l’année et huit propriétaires sur dix se chargent eux-mêmes des travaux de maintenance. L’été, on estime qu’ils consacrent 85 minutes par semaine à la maintenance de leur piscine. En outre, les accessoires et les compléments de piscines sont très rudimentaires, ce qui joue sur la consommation d’eau et d’énergie, le temps consacré à la maintenance et l’expérience des utilisateurs.
L’éclairage est l’équipement majoritaire : trois piscines sur quatre en sont équipées. Mais moins de la moitié ont des systèmes automatiques de traitement d’eau, 44,6 % des robots automatiques pour nettoyer le fond, 37,8 % des protecteurs/couvertures et seulement une sur quatre dispose d’un système de sécurité. Rares sont les systèmes d’économie d’énergie ou d’économie d’eau, le chauffage par pompe à chaleur ou à l’énergie solaire ou encore les équipements de nage à contre-courant.

À ce grand parc résidentiel, ajoutons près de 40 000 piscines collectives dont l’Espagne serait équipée. Appartiennent à ce groupe les piscines d’hôtels, campings et autres établissements touristiques, stations balnéaires, centres de spa, installations municipales, centres sportifs disposant d’une aire aquatique et parcs aquatiques et ludiques, entre autres. La puissante industrie touristique espagnole, la deuxième du monde en terme de recettes, mise sur l’amélioration de la qualité de ses établissements pour ne pas perdre en compétitivité face à d’autres destinations, pour fidéliser les clients ou attirer de nouvelles niches touristiques de différents profils mais avec un plus grand pouvoir d’achat et à la recherche d’expériences de loisirs et de bien-être. Ce phénomène ne concerne pas seulement le segment des vacanciers consommateurs de « soleil et de plage », mais aussi les hôtels urbains, notamment à Barcelone et à Madrid.

Le président de Piscina & Wellness Barcelona et administrateur délégué du groupe Fluidra, Eloi Planes, souligne encore la tendance dans le secteur hôtelier et dans les campings à investir en équipement et en gestion efficiente des installations pour réduire les coûts fixes. Ce chapitre lié au développement durable doit également inclure les piscines et les aires aquatiques. « Le secteur touristique apprécie de plus en plus les solutions innovantes et éco-efficientes que nous leur proposons pour équiper leurs aires aquatiques. Cela permet d’une part d’attirer plus de voyagistes en améliorant la qualité de l’offre, en proposant plus de bien-être et d’expériences ludiques, et, d’autre part, cela contribue à réduire les coûts fixes », a déclaré Eloi Planes.

Il semble que cette tendance positive se reflète sur le salon Piscina & Wellness Barcelona, car selon les organisateurs, à trois mois de son ouverture l’espace loué est déjà supérieur à celui de l’édition 2013.

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.