Fabricants, Marché et réglementation

Des fabricants se regroupent en GIE en vue d’une nouvelle réglementation européenne

Galets de chloreGaches chimie, Hydrapro, Maréva et Océdis créent le GIE H2O BIOCIDE, pour faire face à un nouveau réglement européen sur les produits de traitement de l’eau. Ce règlement vise à améliorer le fonctionnement du marché des produits biocides dans l’Union Européenne, mais risque de coûter cher aux entreprises concernées.

Le règlement sur les produits biocides (RPB, règlement (UE) n° 528/2012) concerne la mise sur le marché et l’utilisation des produits biocides. Le texte a été adopté le 22 mai 2012 et est actuellement dans sa période transitoire. Les produits biocides destinés au traitement des piscines vont donc nécessiter dans les années à venir une A.M.M. : autorisation de mise sur le marché, de la même façon que les médicaments. L’idée est d’améliorer le fonctionnement du marché, tout en garantissant un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement.

Tout ce processus fort complexe et coûteux (plusieurs millions d’euros pour les entreprises concernées) risque d’avoir comme effet de réduire le nombre de produits sur le marché, ainsi que le nombre de fabricants. Pour ces raisons les entreprises Gaches chimie, Hydrapro, Maréva et Océdis, ont décidé de mettre en commun leurs moyens techniques, humains et financiers pour partager cette nouvelle charge et ainsi conserver leur compétitivité sur ce marché.

Une présidence tournante du groupement a été organisée et c’est Benoit Fretin (Hydrapro) qui va l’assumer pour 2 ans. Philippe Bach (ancien président de la FPP et actuel dirigeant de EUSA) assurera le secrétariat général de l’association. L’ensemble de cette démarche va s’étaler sur plusieurs années et n’empêche pas à court terme la commercialisation des produits.

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.