Marché de la piscine, quelle tendance pour 2015 ?
Economie, Marché et réglementation

Marché de la piscine, quelle tendance pour 2015 ?

La conférence de presse du 16 avril dernier, a été l’occasion pour la Fédération des Professionnels de la Piscine de faire le point sur l’année écoulée et d’évoquer la tendance 2015 pour le marché de la piscine.

L’année 2014 s’est clôturée avec un ralentissement de l’activité économique française au quatrième trimestre, qui s’explique entre autres par la contraction de la production industrielle et du secteur bâtiment. Fin d’année difficile donc pour les ménages français, qui malgré le gain de pouvoir d’achat dû à la baisse des prix, restent affectés par la progression du chômage et la forte pression fiscale.
La baisse des mises en chantier de maisons individuelles continue de s’atténuer mais reste élevée à 1 an d’intervalle avec -13,7% en comparaison au 4ème trimestre 2013.
Un recul qui s’est poursuivi en 2014. Une des raisons venant sans doute du climat, qui a été plus favorable lors du dernier trimestre de l’année, avec moins de fortes précipitations et des températures plus élevées.

En ce sens, il n’est pas étonnant que le secteur de la piscine ait connu lui aussi une fin d’année difficile. Comparé à un automne 2013 en forte hausse, le quatrième trimestre a connu une baisse importante des affaires.
Le chiffre d’affaires facturé en piscines diminue de 5% sur l’ensemble du trimestre par rapport aux mêmes mois de l’an passé. Plus particulièrement, octobre et novembre ont enregistré des replis assez conséquents alors que décembre a été plus favorable.

Sur l’ensemble de l’année, les résultats en valeur de la profession s’inscrivent à l’identique entre 2014 et 2013. Pour sa part, le négoce n’échappe pas à la nette réduction de l’activité au cours du trimestre : -7,5% à un an d’intervalle.

La piscine fait toujours rêver

Cependant, il faut noter que les intentions d’investissement des ménages se redressent sur 2014 ce qui peut présager une légère reprise pour 2015. En effet les Français continuent d’être séduits par l’idée de posséder une piscine. Le nombre de bassins livrés en 2014 a progressé de 3% par rapport à 2013 et le chiffre d’affaires des professionnels n’a pas bougé, indiquant une stabilité entre 2014 et 2013, avec une évolution à 0% sur l’année. La France totalise désormais plus de 1,76 million de piscines privées: 698 200 hors-sol (20 000 de plus qu’en 2013) et près de 1,06 million de bassins enterrés (+28 700 par rapport à 2013).
La France est le pays le plus équipé d’Europe, la plaçant devant l’Espagne (env. 1,25 million de bassins) et l’Allemagne (env. 719 000). La France se situe également aux premiers rangs européens du nombre de piscines par habitants avec 1 piscine pour 38 habitants, comme l’Espagne, qui en compte 1 pour 37 habitants, et loin devant le Portugal (1 pour 105), l’Allemagne (1 pour 112) ou l’Italie (1 pour 180).
Pour aider le marché à rebondir et continuer de répondre aux envies des français, qui sont 4 sur 10 à rêver d’une piscine chez eux, les professionnels misent sur l’innovation, sur leur savoir-faire et le « faire savoir ». Une expertise aujourd’hui valorisée par les labels Propiscines® et Proabris®.

Le savoir-faire français s’exporte bien

Côté exportation, les professionnels français et leur savoir-faire sont très recherchés. Ils ont réalisés 17% de leur chiffre d’affaires en vendant des équipements à l’étranger en 2014. L’Italie, le Portugal, l’Espagne, le Benelux et l’Europe de l’Est sont les principaux pays clients. Le Maghreb et le Moyen-Orient sont également des pays acheteurs. Ce sont principalement des piscines « industrialisées » ou en kit qui sont exportées , mais aussi des abris et des équipements de types filtres, coffrets électriques, accessoires, robots…

Les clients étrangers sont très attentifs à l’esthétisme français, au savoir-faire technique et marketing, souvent à l’origine de nombreuses innovations. Ce dynamisme est notamment dû aux qualités des prestations offertes par les grandes PME familiales constituant aujourd’hui majoritairement ce marché de référence.
La France est, par ailleurs, leader sur les systèmes de sécurité, il est le premier pays d’Europe à avoir promulgué une loi sur la sécurité des piscines. Même si 2014 s’achève sur une diminution des devis signés de près de 2,5%, comparé à l’année précédente, l’activité des professionnels de la piscine devrait s’améliorer au cours des prochains mois à l’image du moral des ménages et de leurs intentions d’investissements.
Si la variable logement prend également une orientation positive, l’année 2015 devrait être beaucoup plus favorable que 2014 pour les professionnels de la piscine. Illustration : © Bluewood

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.