Produits

Rénovation d’une piscine avec une mosaïque d’émaux de verre

Située à l’hôtel Dar Saïd, à Sidi Bousaïd, Tunis, cette piscine sur terrasse devait être rénovée. C’est un carrelage en mosaïque d’émaux de verre Reviglass qui a été choisi par les propriétaires. Reviglass est une entreprise installée à Bidania, au Pays Basque Espagnol, qui fabrique depuis 1985 des carreaux à base de verre recyclé. Elle propose 200 références, 4 formats et 3 supports à choisir selon le type de pose, et compte quelques 500.000 piscines carrelées, situées partout dans le monde.

La pose du carrelage mosaïque de verre en plaques

Les carreaux peuvent être maintenus ensemble par différents systèmes, qu’on appelle supports. Pour Reviglass, le choix du support est important, car il détermine la surface de carrelage en contact avec la colle, qui doit être, comme prévu par la norme, de 70 % minimum. Plusieurs systèmes existent pour créer des plaques de tesselles facilement manipulables.

Support sur face vue

C’est le système classique. Le support est en papier kraft gommé. Il s’enlève en le mouillant avec de l’eau, une fois que les panneaux sont collés, pour procéder au remplissage des joints. La surface libre de contact avec l’adhésif est de 100%.

Support sur face cachée

Ce sont des supports développés pour rendre la pose plus facile et qui évitent d’enlever le papier, et le nettoyage de l’eau de rinçage et des débris générés. Ces supports peuvent être des :
Trames de papier perforé (totalement déconseillées pour leur utilisation en piscine).
Trames (en coton, en fibre de verre…) la plupart sont serrées et collées sous le carreau manuellement. Elles n’arrivent pas, sauf quelques rares exceptions, à laisser 70% de surface libre au dos du carreau. Le grand risque se trouve à la formation d’un écran de colle et de trame qui empêche une bonne adhésion des tesselles au mur. Avec le temps, l’eau rentre par les joints, dissout la colle qui tient les tesselles à la trame et celles-ci se décollent.
Points de pvc : les tesselles sont unies les unes aux autres par des points de pvc. Ces points de pvc occupent un peu de profondeur dans le joint. La surface de contact chez la plupart des fabricants, sauf quelques exceptions, accomplit le minimum convenu de 70%.
Tirets de cordon de Polyuréthane : les tesselles, comme dans le système précédent sont unies les unes aux autres mais cette fois-ci, par moyen de tirets de cordon de Polyuréthane (Hot-Melt). Ce système laisse dans le format 2,5×2,5 cm, une surface libre de plus de 85%. Plus grand est le format, plus cette surface est importante. Pour Reviglass, ce support est le dernier arrivé et le plus performant.
C’est ce système qui a été choisi ici. La piscine est vidée et un enduit d’accrochage est réalisé sur l’ensemble du bassin. Les colles varient en fonction du support, du carrelage (absorption nulle ou pas) et d’éventuelles caractéristiques particulières. Dans tous les cas, il faut se conformer strictement aux directives du fabricant du carrelage concernant le choix de la colle, puis à celles du fabricant de la colle concernant l’application de celle-ci. Le carrelage est ensuite posé en commençant par les parois. Les escaliers sont soigneusement carrelés avec les mêmes carreaux mais en version anti glissants et non abrasifs, en accompagnant les bords arrondis de sa forme et des marches. Le bas des parois légèrement incurvé est carrelé en dernier. Le joint epoxy teinté a été préféré au joint traditionnel ciment car même s’il est technique à mettre en place, il offre une durée de vie incomparable.

L’élégance intemporelle de la mosaïque

C’est le revêtement le plus respectueux de l’environnement quand on sait qu’il est en verre, et qui plus est, en l’occurrence, en verre recyclé. La mosaïque mélange des bleus plus ou moins profonds et des carreaux nacrés pour refléter la lumière. L’ensemble donne un revêtement d’un bleu soutenu, qui est encore renforcé par des joints gris foncé, presque noirs. Les marches de l’escalier sont soulignées par des carreaux plus clairs. La terrasse et la margelle ont été choisis en pierre claire qui contraste avec l’eau à la fois sombre et miroitante. Intemporel et classique par son aspect, moderne par son choix de teintes et l’ajout des carreaux nacrés, le carrelage de verre transforme la simplicité de cette piscine en pure élégance.

Merci à Reviglass et à l’hôtel Dar Saïd, à Sidi Bousaïd, Tunis. Photos Reviglass.
Plus d’info sur www.reviglass.es

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.