Harvia
Actualités, Magazine Public, Sauna

Sauna, les tendances 2019

Peu importe où vous l’avez connu, combien de fois vous l’avez utilisé, mais vous êtes conquis : vous voulez un sauna à vous, chez vous. Bonne idée ! Un sauna c’est la chaleur, la détente, la détox. Après le sport, ou une journée de travail, pour se retrouver en famille, le sauna tient ses promesses. Tout comme le spa et le hammam, il offre un moment privilégié de relaxation, de plaisir et souvent de convivialité. Le sauna fait partie des équipements de bien-être que l’on trouve dans beaucoup d’hôtels et de centres de remise en forme, et qui séduit de plus en plus de particuliers. 2018 a vu le nombre de ventes de saunas augmenter fortement, et les fabricants regardent 2019 avec confiance. Si vous souhaitez vous offrir ce bien-être à domicile, voilà ce qu’il faut savoir sur les dernières tendances.

Sauna traditionnel, sauna infrarouge ou les deux ?

Le sauna traditionnel, appelé aussi sauna finlandais ou sauna classique, est le sauna originel. Il est constitué d’une cabine en bois équipée de banquettes et d’un poêle (électrique ou bois) sur lequel chauffent des pierres de lave. On parle de sauna sec si on monte la température aux environ de 80-100°C, sans aucun ajout d’eau sur les pierres, ou si on verse régulièrement un peu d’eau sur les pierres chaudes pour créer de la vapeur. L’humidité atteint les 10 à 25%.

Le sauna (ou cabine) infrarouge, beaucoup plus récent, adopte un autre principe, avec une chaleur fournie par des infra rouges à court, moyen et long rayon. La chaleur est moins élevée que celle du sauna traditionnel (40 à 50°C généralement, et 60°C max), mais comme c’est la peau qui est directement chauffée et non l’air, l’effet ressenti est au moins aussi intense.

Plus rare, le sauna bio, (appelé aussi vapeur, humide, ou soft-sauna), est un sauna classique qui présente un taux d’humidité plus élevé (40 à 65%) et des températures plus basses (45 à 65°C) que le sauna traditionnel. Il se situe à mi-chemin entre le sauna sec et le hammam, et est particulièrement adapté aux enfants et aux personnes fragiles, ou à tous ceux qui préfèrent une chaleur un peu plus douce. Il nécessite un poêle couplé avec un évaporateur qui génère de la vapeur dans la cabine.

Pour choisir le sauna qui vous convient, il est conseillé de les tester en situation réelle, dans un hôtel ou un showroom qui propose l’expérience. Très en vogue, le sauna hybride, (ou infra+, ou combi) qui utilise les deux types de chaleur, poêle électrique et panneaux infrarouge. Il permet des bains de sauna sur mesure et personnalisés aux goûts de chacun.

Sentiotec

Le sauna Alaska « Corner infra+ » de Sentiotec est un des quatre modèles hybrides combinant poêle électrique et panneaux infrarouge. Il est en épicéa massif haute qualité sans yeux, et comme tous les modèles Sentiotec, il peut être personnalisé à la demande. Sentiotec, diffusion SCP.

Un sauna design ou naturel ?

Les saunas soignent leur esthétique. Deux grandes tendances se dégagent, l’aspect moderne et l’aspect plus traditionnel. Les saunas design suivent la tendance contemporaine que l’on retrouve massivement dans la piscine et le spa. Lignes carrées, grande surface vitrée, banquettes épurées, ils peuvent varier leurs couleur selon les essences de bois, et proposent des poêles originaux. Ils s’implantent surtout en intérieur, où ils apportent leur élégance à la pièce. L’autre tendance est plus naturelle, à l’image des saunas en forme de tonneaux, qui semblent revenir aux origines de ce bain de chaleur. Ces derniers s’installent plutôt en extérieur, plus ou moins cachés par la végétation du jardin.

 

Storvatt

Décliné dans différentes tailles, le sauna extérieur accueille de 2 à 8 personnes. Son allure tonneau et la couleur chaude du red cedar l’intègrent en douceur. Storvatt.

 

S’il y a un point commun à tous les saunas, malgré leur grande diversité de formes, de tailles, et de chauffage, c’est l’utilisation du bois. A l’origine, les saunas étaient traditionnellement construits en épicéa massif. Le bois massif a peu à peu été remplacé par des parois faites de lambris et d’isolant, plus légères et plus performantes thermiquement. Les lambris utilisent plusieurs essences de bois, qui permettent de varier couleurs et aspects. Le tremble, particulièrement lisse et agréable au toucher est fréquemment utilisé pour les banquettes. La plupart des bois peuvent être traités à la chaleur (ou thermo-brunis) pour offrir une teinte plus sombre.

 

Harvia

Le sauna Harvia Rubic combine métal, bois et verre dans un esprit très contemporain. Les panneaux et les parois intérieures peuvent être en aulne, en tremble ou en tremble traité à la chaleur. Harvia, diffusion Ascomat.

Le sauna connecté

De plus en plus équipé et connecté, le sauna dernière génération propose des lumières led ou fibre optiques que l’on peut personnaliser, de la musique et certaines commandes plus techniques. Toutes les grandes marques proposent aujourd’hui des tableaux de commande gérables à distance. Pour le particulier, il s’agit surtout de pouvoir mettre le poêle de son sauna en marche pour le trouver chaud en rentrant. Pour les clients professionnels qui ont un sauna ouvert au public (hôtel, spa…) cela permet de contrôler le sauna depuis un lieu déporté comme l’accueil par exemple. Pour les saunas Harvia, les fonctionnalités à distance comprennent la mise en route et l’arrêt, le réglage et la visualisation de la température, la mise en route et l’arrêt de l’éclairage. Sentiotec propose de nombreuses connections, bluetooth et internet, qui permettent d’agir sur différents programmes, parmi lesquels la programmation de la musique et des lumières Led couleur.

 

Tylo - Nordique France

Sur certaines gammes, le choix des formes et des essences de bois permet de personnaliser entièrement son sauna. Ici, cabine en tremble, Harmony Elégance Glass Corner de Tylö, par Nordique France.

Quels sont les modèles qui se vendent le mieux ?

Chez Sentiotec, dont le siège social est basé en Autriche, on mise sur le sauna hybride qui combine poêle électrique et panneaux infra-rouge. « Ces saunas hybrides ont beaucoup de succès en Autriche, en Allemagne et en Suisse «  nous explique Mario Hörletseder, directeur des ventes. « Ils permettent une utilisation à la carte, que l’on privilégie un mode de chauffage, ou que l’on décide de combiner les trois, sauna sec, bio et infrarouge. Ils procurent un confort d’utilisation incomparable ».
Chez Ascomat, qui distribue en France les saunas Harvia, Thierry Schneider nous précise « Les saunas en lambris isolés sont les modèles de notre gamme qui se vendent le plus. Nous y trouvons une grande variété d’essence de bois, de dimensions et de design différent ou tout à chacun peut y trouver son bonheur. De plus le client peut choisir par exemple, une paroi entièrement vitrée, un éclairage LED tamisé ou encore un poêle qui sera adapté à son utilisation mais aussi à son mode de vie. » Chez Nordique France, qui distribue en France les saunas Tylö et Hello « Nous proposons toutes sortes de cabines, standard ou sur mesure, aux professionnels comme aux particuliers. Il n’est pas facile de distinguer un type de cabine particulier. Mais il est vrai que les modèles qui peuvent être configurés sur mesure, en choisissant par exemple la surface et l’emplacement des parois vitrées et de la porte, ont toujours beaucoup de succès.  »

 

photo de haut de page : sauna Harvia, diffusion Ascomat.

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.