Entretien, Pisciniers, Produits

L’électrolyse au sel, un système de traitement de plus en plus utilisé

L’utilisation de produits chimiques comme le chlore ou le brome n’est pas toujours la meilleure solution, car ils sont compliqués à manipuler, peuvent provoquer des allergies et des irritations aux yeux et ne sont pas écologiques notamment lors du renouvellement de l’eau de la piscine.

C’est pourquoi de plus en plus de piscines sont équipées d’un système de traitement par électrolyse au sel, plus naturel et très efficace. L’investissement de départ dans le matériel est assez important mais sera vite rentabilisé puisqu’il ne nécessite pas ensuite l’achat de produits chimique pour la désinfection. Pour fonctionner, l’électrolyseur doit être raccordé par by-pass au circuit de filtration de la piscine.

Comment fonctionne l’électrolyse au sel ?

Une certaine quantité de sel marin (entre 3 et 4g par litre) est diluée dès le départ dans le bassin. Le sel marin étant constitué de soude et de chlore, l’électrolyse au sel va permettre de séparer ces deux éléments puis de les recombiner pour en faire de l’hypochlorite de sodium. L’eau faiblement salée passe entre des plaques de titanes polarisées qui va entraîner une réaction électrochimique d’oxydation, créant ainsi l’acide hypochloreux, un chlore actif naturel qui détruit les bactéries et micro-organismes. Une fois l’action désinfectante accomplie, le chlore actif retrouve sa forme primaire de sel, dissout sous l’effet des UV du soleil et de l’action des baigneurs. Ce cycle se renouvelle sans cesse.

Un réapprovisionnement périodique pourra être nécessaire en cas de forte pluie si l’eau du bassin monte augmentant ainsi le cubage d’eau , et aussi en cas de forte chaleur si de l’eau a été ajouté pour compenser l’’évaporation naturelle. En moyenne, il faut ajouter 10% de sel par an pour une utilisation normale de piscine.

Comme l’électrolyseur génère de la soude, cela a tendance à augmenter le pH de l’eau. Il est donc nécessaire de surveiller régulièrement l’équilibre de l’eau et généralement l’électrolyse au sel est associé à un régulateur automatique de pH. L’électrolyse au sel s’adapte à tous les types de piscine.

À propos de l'auteur

Related Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.